Le chrétien et l’action sociale

Les chrétiens et l’action sociale

  • C’est étrange : dans le fameux jugement dernier de saint Matthieu, le reproche de Jésus ne tombe pas sur ce que nous avons fait, mais sur ce que nous n’avons pas fait !

  • Il semble bien que nous n’ayons pas le même sens que lui du péché…

  • Mais, pris à la lettre, ce texte nous conduit à tout ramener au social ! Comme si le culte, la prière, la relation à Dieu ne comptaient pas, et qu’il suffise de pratiquer la solidarité… On l’a pourtant assez reproché aux mouvements d’action catholique !

  • Attention aux positions extrémistes ! Ce qui nous est dit là est plutôt l’affirmation que dieu a rendez-vous avec nous à chacune de nos relations humaines, à chacune de nos actions… ou de nos inactions.

  • En somme, c’est l’affirmation que Dieu n’est pas absent du « social » ?

  • Il nous est révélé que toute solidarité a un aspect divin.

  • Ainsi, s’occuper des autres, faire du social, c’est aussi s’occuper de Dieu.

  • Ce n’est pas moi qui le dis ! L’Eglise, depuis toujours, nous a donné les saints en exemple, eux qui ont toujours voulu servir le Christ dans les pauvres. Et les légendes chrétiennes abondent dans lesquelles un saint, secourant un mendiant, a vu ce dernier se changer et prendre les traits du Christ.

  • Oui, saint Martin. Et aujourd’hui, mère Térésa, future sainte.

  • Tous des actifs, mais tous, aussi, des priants.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.