Jeudi de l’Ascension

 Etre témoin

 

Dans la liturgie de ce jour, c’est dans la première lecture et l’Evangile que Jésus nous envoie comme « témoins ». Mais, en fait, c’est dans la deuxième lecture que nous trouvons, sous la plume de Saint Paul, les qualités essentielles du témoin, son portrait en quelque sorte ? Paul demande en premier lieu aux Ephésiens d’être fidèles à l’appel reçu ; puis il énumère quelques vertus ou attitudes indispensables à pratiquer pour être d’authentiques disciples du Christ : la douceur, la patience, la tolérance, l’amour, le souci de l’unité et de la paix.

Ces recommandations demeurent très actuelles, tant ces attitudes sont   indispensables au vivre-ensemble.

C’est par cette humanité, d’abord, que nous pouvons témoigner de l’Evangile : Jésus rejoint l’homme au cœur de sa vie, de sa vie avec les autres. Ce n’est que quand ces bonnes relations sont établies que nous pouvons parler de l’Homme Jésus, de sa Parole et de son Pain, de son Evangile de bonheur. Le témoin n’est pas au-dessus du Maître… Et le Maître, à travers les récits des évangiles, se montre toujours plein de douceur, de patience, de tolérance et d’amour. Efforçons-nous d’être fidèle à son comportement, à sa manière d’être et de rencontrer les personnes : sans les juger, en les aimant telles qu’elles sont.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s