Je n’étais rien…

Je n’étais rien,

je n’avais rien pour moi.

Aussi pécheur que les autres,

ni plus glorieux, ni plus courageux…

Et c’est moi que tu es venu chercher.

C’est mon nom que tu as prononcé.

Lentement et doucement

comme s’il faisait partie de toi.

Comme si tu allais voyager avec moi.

Et maintenant,

je suis porteur de Dieu.

Ni meilleur

ni pire que mes frères,

je viens leur dire un Dieu

qui aime habiter en l’homme.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.