Reçu hier… Règle de vie de la petite âme…

Règle de vie de la petite âme.

Va vers celui qui souffre, console-le.
Va vers celui qui doute, rassure-le.
Va vers celui qui pleure, sèche ses larmes.
Va vers celui qui attend, exerce-le à la patience.
Va vers l’égaré, montre-lui le chemin.
Va vers celui qui désespère, donne-lui l’espérance.
Va vers celui qui manque de foi, raffermis-le.
Va vers celui qui est dans la nuit, fais-lui espérer la lumière.
Va vers l’exalté, apaise-le.
Va vers l’indécis, donne-lui la fermeté.
Va vers tes frères, porte leur le bon parfum du Christ-Jésus,
sa douceur et son humilité.

3 réflexions sur “Reçu hier… Règle de vie de la petite âme…

  1. Philippe 19 juillet 2018 / 5 h 38 min

    Règles de Vie de la petite âme.

    Va ! J’aime ce  »va ».
    Il sous-entend  »n’attend pas qu’on sonne à ta porte » mais bien  »quitte ton divan », comme dit François, mieux il nous dit  »lève-toi et marche ».
    Il implique une démarche de notre part, quitte à faire un détour pour aller vers l’autre. Pas un détour pour l’éviter, non, pour aller vers celui qui est dans le besoin.
    C’est tout à fait l’attitude du (bon?) Samaritain, celui qui a ni évité ni détourné son regard mais qui a fait un détour sur sa propre route, qui a pris le temps sur son propre temps, mieux, qui s’est engagé à continuer  »d’avoir l’autre à l’oeil ».
    Si on applique cette règle de Vie, ce n’est pas bien compliqué, ce n’est pas nous demander d’atteindre les étoiles ou décrocher la lune ; non, tout l’inverse, tout simple finalement, suffit juste de ne pas regarder ailleurs.
    Ça m’est accessible dans ma vie de tous les jours.
    Go, mec, go !

    … Merci, Pascal.

  2. Jo-Ailes 19 juillet 2018 / 17 h 26 min

    Avec ton mon respect, Ce texte est splendide.
    Mais je ne vois pas ce que le Christ-Jésus vient faire là-dedans, faut-il être catholique pour s’investir dans le bien-être des autres ? c’est là que le bas blesse. Ne vous en offusquez point, cela reste une belle « règle de vie ».

  3. Abbé Pascal 20 juillet 2018 / 4 h 15 min

    Chère Jo-Ailes, il est évident qu’il ne faut pas être catholique pour s’investir dans le bien être des autres et heureusement. Il y a assez d’exemples chez les non-catholiques qui nous le prouvent et hélas de bien nombreux contre exemples chez les catholiques. Mais en tant que chrétien, je peux y reconnaitre les signes, les pas de Dieu. Et j’en témoigne alors. Il est aussi important de dire qu’il n’y a rien de chrétien qui ne soit humain. L’Homme est la base essentielle c’est bien ce que nous dit l’incarnation …. Dieu fait Homme! De toute façon l’essentiel c’est le bien être avant tout. Dans l’incarnation et la vie de Jésus, l’important qu’il avait c’était de voir ou de remettre l’homme debout! Sa gloriole, être sur un pied d’escale, être le premier … il n’en voulait pas…. comme il disait: « c’est à l’Amour que vous aurez les uns pour les autres que tous vous reconnaîtrons pour mes disciples ».
    Merci pour vos partages

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s