L’important c’est vivre

L’important, c’est de vivre !

Il est beaucoup question de vie dans les textes de ce dimanche ( 20 ème dim. ordinaire B)…  Vivre, apparemment, c’est bien ça qui compte.  Et qui dirait le contraire ?

Mais si l’Ecriture a quelque chose à nous dire à ce sujet, c’est que beaucoup se trompent en la matière, beaucoup se laissent embarquer sur de fausses voies qui mènent à leur perte. Les paroles que Paul adresse aux Ephésiens sont malheureusement toujours actuelles : « Nous traversons des jours mauvais… »  Il leur donne donc de sages conseils, pour vivre vraiment.  N’est-ce pas le moment, pour nous, de travailler un tel texte, d’en transposer l’essentiel, dans notre propre quotidien personnel, familial, communautaire ?  Il y a sans doute à tirer profit des recommandations de Paul, discerner par quels petits moyens nous vivrons davantage en « sages qu’en fous » : n’est-ce pas utile d’y réfléchir avant de recommencer une année scolaire où l’on s’impose parfais des rythmes « fous » ? Comment préserver la vie de la famille, les repas en famille, le dialogue, la détente, la prière ? Dans l’Evangile, Jésus nous parle de vie éternelle, en lui.  Nous pouvons déjà l’accueillir par la communion, sacramentelle ou en désir.  Et nous pouvons déjà en vivre dans tous les signes qu’il nous donne.  Vivre, c’est nous nourrir de son amour pour en rayonner autour de nous.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.