Le monde nous prend pour des fous…

Le monde nous prend pour des fous.

Nous nous accrochons à une parole,

à du pain et du vin,

à presque rien, en somme,

et nous proclamons par notre Espérance

que ce pain et ce vin sont la porte unique

vers la vie qui ne s’éteint plus,

vers la vie avec Celui de qui vient toute vie.

C’est vrai que nous sommes fous.

Deux mille ans après,

Il ne nous reste plus que ces quelques mots du Maître

et le pain partagé à sa table chaque dimanche.

C’est si invraisemblable Seigneur,

que seule ton immense fidélité

pouvait nous offrir une telle promesse.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.