Etre pratiquant?

Pour la semaine qui vient…  Etre  « pratiquant »

 

Beaucoup de nos contemporains se disent volontiers « croyants, mais pas pratiquants ». Ainsi affirmée sans nuances, l’opposition des deux termes veut en fait préciser l’état de ceux qui gardent une certaine relation avec Dieu mais n’éprouvent plus le besoin de vivre en Eglise et de participer aux diverses célébrations. Il y a là un contresens évident sur le mot « pratique », qui en vient à désigner les rites plus que la mise en œuvre de l’évangile…

Aujourd’hui, l’appel qui nous est adressé est sans ambiguïté : « mettez les commandements en pratique », « mettez la Parole en application », inutile d’honorer le Seigneur des lèvres si la pratique ne suit pas, ajoute en substance l’Evangile. Voilà qui est clair et concret. Bien sûr, l’Evangile n’est ni un livre de recettes ni un recueil de solutions miracles aux questions de notre temps. Mais le langage de Saint Jacques nous parle bien : pratiquer la religion, c’est venir en aide à ceux qui en ont besoin… Et malheureusement, ils ne manquent pas, autour de nous. Etre pratiquant, c’est ainsi vivre notre messe du dimanche tout au long de la semaine, en mettant en application ce que le Christ attend de nous, et qui n’est autre que l’amour de nos frères. C’est à cet amour que nous serons reconnus comme chrétiens…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s