Montrer sa foi

Ce dimanche, saint Jacques nous interpelle vivement sur la cohérence entre notre foi et notre comportement envers les plus pauvres, tandis que Jésus nous demande : « Pour vous, qui suis-je ? ». D’un côté, la foi qui doit se traduire par des actes, sans quoi elle est vide et morte. De l’autre côté, la foi qui doit être professée, donnée en témoignage, même si cela doit aller jusqu’au  martyre. Mais c’est bien de la même foi qu’il s’agit ! Et du même Seigneur, qu nous invite à le suivre sur le chemin de la Vie. Ce chemin, c’est celui qu’il a lui-même emprunté, c’est le chemin du service, du renoncement à soi-même pour aimer les autres.

La foi célébrée ne peut donc être à-côté de notre vie. Selon la vocation de chacun, elle va s’incarner, en quelque sorte, de bien des manières : au service de la famille dans un engagement associatif pour les plus démunis, tout simplement en étant attentifs aux personnes dans le besoin qui sont souvent à notre porte, à travers une mission humanitaire ou un service d’Eglise, etc.

La  liturgie de ce dimanche nous permet de mieux enraciner nos engagements et services dans la prière et l’Evangile, qui nourrissent notre attachement au Christ et nous invitent à lui redire le « oui » de notre baptême : c’est lui la source de notre mission.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s