Désirer la sagesse

Pour la semaine qui vient…  Désirer la sagesse

 

Prélevée sur le précieux temps de notre semaine, l’heure de la messe dominicale marque une rupture considérable dans notre vie. Quelle est cette Parole qui nous dérange à ce point ? OU bien, préférons-nous ne pas vraiment l’entendre et simplement satisfaire à notre «obligation dominicale » pour nous donner bonne conscience, mais en refusant implicitement d’appliquer ce que nous avons entendu ? Une parole « tranchante », qui touche là où ça fait mal, qui remet en cause l’argent que nous avons du mal à gagner …

La frontière entre « riches » et « pauvres » ne passe pas forcément par le compte bancaire. Jésus regarde l’ouverture du cœur, et le désir de son amour.

À ceux qui n’attendent rien, que pourrait-il donner ? A ceux qui s’estiment comblés par les biens matériels, qu’y a-t-il encore à révéler ? Avec beaucoup  ou peu d’argent, notre salut nous vient du Christ. C’est vers lui qu’il faut nous tourner, et non pas laisser les richesses matérielles nous en détourner. C’est sa sagesse qu’il faut désirer, pour que nous viennent tous les biens : le bonheur et la paix. Cette semaine, travaillons à rééduquer notre désir du Seigneur : demandons-lui de désencombrer notre esprit, nos pensées des faux besoins, pour les emplir à nouveau de lui.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s