Y’a d’ la joie

« Y’a d’la joie»

 

  • C’est bizarre : il y a plein de lectures bibliques qui invitent à la joie, plein de prières qui disent qu’on exulte de joie, et quand je regarde autour de moi dans les assemblées dominicales, je vois des visages abattus et j’entends des voix mornes pas du tout en phase avec les paroles chantées !
  • Je suis assez d’accort. Personnellement, cela me gêne souvent, d’autant que moi-même je ne me sens pas particulièrement exalté certains dimanches matin. Mais je suis pareillement en porte-à-faux avec les épanchements artificiels sans vraie joie ou les battements de mains et les chants bruyants mais sans âme.
  • C’est certain. Les jeunes, pour cela, peuvent nous aider ; ils sont parfois exemplaires ; j’en ai fait souvent l’expérience avec des groups d’aumônerie : des adolescents, bruyants, rigolards, capables d’un coup d’entrer dans le silence et le recueillement, ou dans la joie des chants de louange.
  • Exact ; C’est cela, par exemple, la force de ce qui est proposé à Taizé : les jeunes vivent une aventure de foi dans la joie de vivre.
  • Allez « sursum corda », comme disait le latin « haut les cœurs » Apprenons à mettre l’action de grâce au cœur de nos célébrations. Dieu ne demande qu’une chose : notre bonheur. Bonne nouvelle, tout de même !

Oui, bonne nouvelle

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.