Ouvre mon regard au chaud soleil de l’été

  par Christine Reinbolt

Quand je vis au coeur des ténèbres et que mes yeux ne distinguent que la nuit :
Viens, Jésus, et ouvre mon regard au chaud soleil de l’été !

Quand mon coeur est fermé à cause de ma dureté,
qu’il fait sombre en moi et que je ne vois plus rien, ni les autres ni moi-même :
Viens, Jésus, et ouvre mon regard au chaud soleil de l’été !

Quand ma vie est en loques, tel le mendiant au bord du chemin, 

que je me sens perdue et qu’aucun espoir ne me fait espérer :
Viens, Jésus, et ouvre mon regard au chaud soleil de l’été !

Quand tout semble fini, que je reste là, assise au bord du chemin 
Je ne peux que crier d’une voie suppliante et désespérée :
Viens, Jésus, et ouvre mon regard au chaud soleil de l’été !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s