Une générosité absolue

“Amen je vous le dis : cette pauvre veuve a mis dans le tronc plus que tout le monde. Car tous, ils ont pris sur leur superflu, mais elle, elle a pris sur son indigence : elle a tout donné, tout ce qu’elle avait pour vivre. » La solennité du ton attire notre attention. Et de fait, nous trouvons dans ces versets de quoi nourrir notre contemplation du Christ qui ne regarde pas aux apparences (1 S 16), mais discerne le fond des cœurs, met au jour les motivations secrètes. Voilà qui peut nous inciter à changer de regard sur nous-mêmes et sur autrui, nous qui nous laissons si souvent impressionner par le paraître et  restons à la surface des choses.“Amen je vous le dis : cette pauvre veuve a mis dans le tronc plus que tout le monde. Car tous, ils ont pris sur leur superflu, mais elle, elle a pris sur son indigence : elle a tout donné, tout ce qu’elle avait pour vivre. » La solennité du ton attire notre attention. Et de fait, nous trouvons dans ces versets de quoi nourrir notre contemplation du Christ qui ne regarde pas aux apparences (1 S 16), mais discerne le fond des cœurs, met au jour les motivations secrètes. Voilà qui peut nous inciter à changer de regard sur nous-mêmes et sur autrui, nous qui nous laissons si souvent impressionner par le paraître et  restons à la surface des choses.“Amen je vous le dis : cette pauvre veuve a mis dans le tronc plus que tout le monde. Car tous, ils ont pris sur leur superflu, mais elle, elle a pris sur son indigence : elle a tout donné, tout ce qu’elle avait pour vivre. » La solennité du ton attire notre attention. Et de fait, nous trouvons dans ces versets de quoi nourrir notre contemplation du Christ qui ne regarde pas aux apparences (1 S 16), mais discerne le fond des cœurs, met au jour les motivations secrètes. Voilà qui peut nous inciter à changer de regard sur nous-mêmes et sur autrui, nous qui nous laissons si souvent impressionner par le paraître et  restons à la surface des choses.“Amen je vous le dis : cette pauvre veuve a mis dans le tronc plus que tout le monde. Car tous, ils ont pris sur leur superflu, mais elle, elle a pris sur son indigence : elle a tout donné, tout ce qu’elle avait pour vivre. » La solennité du ton attire notre attention. Et de fait, nous trouvons dans ces versets de quoi nourrir notre contemplation du Christ qui ne regarde pas aux apparences (1 S 16), mais discerne le fond des cœurs, met au jour les motivations secrètes. Voilà qui peut nous inciter à changer de regard sur nous-mêmes et sur autrui, nous qui nous laissons si souvent impressionner par le paraître et  restons à la surface des choses. 

Contemplation du Christ, encore, dans le geste de générosité absolue de cette veuve qui évoque – tout particulièrement à ce stade du récit évangélique où la Passion est proche – la générosité de notre Seigneur Jésus Christ. « Lui qui est riche, il est devenu pauvre à cause de vous, pour que vous deveniez riches par sa pauvreté. » (2Co 8, 9.) Car donner tout ce que l’on a pour vivre, sans rien se réserver, c’est se donner soi-même à celui qui nous a aimés jusqu’à livrer sa propre vie et le reconnaître comme le donateur de tout bien. Alors, laissons-nous d’abord toucher par ce Dieu-là, avant de nous demander comment nous lui donnons (directement ou à travers notre prochain). Sommes-nous assez aimants et conscients de sa grandeur pour ne pas lui octroyer seulement notre superflu en temps, en pensée, en énergie, etc. ? Sommes-nous assez libres pour lui offrir de notre indigence, et non pas uniquement ce qui nous semble digne d’être offert, c’est-à-dire tout notre être avec ses fragilités, ses cassures et ses manques ? Avec, surtout, ce manque fondamental lié à notre état de créature qui, si nous consentons à le vivre dans la confiance, comme cette veuve, nous ouvre le cœur à Dieu et à autrui.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s