“En toi, j’ai mis tout mon amour”

Quand des petits enfants sont baptisés, rires et pleurs attendrissent souvent la famille et les amis. Cette attention portée aux bambins peut faire oublier le sens profond du baptême. À l’inverse, les adultes baptisés pendant la Vigile pascale ont parfois les yeux embués de larmes, et l’assemblée vibre à leur émotion. Ces deux célébrations de baptême, extérieurement bien différentes, expriment pourtant un même mystère. Qu’ils en aient conscience ou non, le Christ transforme profondément ceux qui sont baptisés. Son propre baptême inaugure sa mission de salut. Au moment où Jésus sort de l’eau, les cieux se déchirent et une voix se fait entendre. Oui, Jésus est le Fils bien-aimé du Père. Il vient libérer les hommes du mal et de la mort ! Et le jour de notre baptême, le Père a gravé en nous, pour toujours, cette parole qui a manifesté son Fils au monde : « C’est toi
mon fils bien-aimé ; en toi j’ai mis tout mon amour. » Que reste-t-il aujourd’hui de notre propre baptême ? Le vague souvenir, transmis par nos proches, d’un bébé chagrin ou béat ? L’émotion vive d’un moment spirituel intense mais révolu ? Les années, la lassitude, les révoltes et les peurs nous ont peut-être éloignés de cette parole céleste qui nous situait avec justesse devant notre Dieu. Ne serait-ce pas le moment de renouer avec notre baptême, lorsque le Père de tendresse posa sur nous son regard d’espérance ? Au-delà des échecs et des amertumes, remplis de reconnaissance pour un tel amour, reprenons avec plus de joie la route de la Vie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s