« Tendre la joue »

« Tendre la joue »

  • Le Christ ne facilite pas la tâche des éducateurs ! Il exagère quand il demande de tendre la joue gauche si on frappe sur la droite. Tu te vois dire cela dans une cité ?
  • Non, moi je crois qu’au contraire les jeunes sont sensibles au côté provocateur de cette parole. En fait, Jésus a été frappé une fois sur la joue, par un soldat romain, pendant sa passion, et il n’a pas tendu l’autre joue. Il a dit, et sans doute avec fermeté : «  Si j’ai mal parlé, montre-moi en quoi ; et si j’ai bien parlé, pourquoi me frappes-tu ? « 
  • Ah ! Si c’est de l’exagération …
  • Pas seulement. Parce que le message est clair : si tu réponds par la violence à la violence, alors il n’y a pas de raison que ça s’arrête.
  • Oui, l’engrenage de la violence, on sait bien.
  • Mais il faut vraiment s’en méfier. Et Jésus nous donne une belle leçon de gestion des conflits ;
  • Entre individus, peut-être. Mais entre nations ?
  • Il faudra bien pourtant que les humains arrivent un jour à comprendre que les guerres ne résolvent rien !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s