texte reçu ce matin

Nous sommes si habitués à nous dire : « Nous sommes pécheurs. » Mais cela ne suffit pas. Ce qui compte, c’est que chacun de nous devant le Seigneur vive la honte, puis l’émerveillement de se sentir sauvé. Nous devons nous convertir. Nous devons faire pénitence. 
Pape François
DANS MA VIE : C’est plutôt facile et cela devient courant de se dire pécheur. Mais y a-t-il vraiment regret et volonté de ne pas recommencer ? Est-ce que je mets tous les moyens en action pour ne pas rechuter ?
ET SI… je programmais pour bientôt un temps pour aller me confesser ?
JE PRIE : Pour toutes les personnes qui n’osent pas faire la rencontre du Seigneur dans le sacrement de pénitence et de réconciliation
Voilà cela vient d’une petite brochure « Ma prière », Carême pour tous

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.