C’est une histoire à trois…

C’est une histoire à trois qu’il disait, ce jour-là : le maître d’une vigne, le figuier qu’il avait, et puis son vigneron.

L’homme avait donc une terre, une vigne qu’il aimait, comme Dieu aime le monde. Et il avait planté dans son champ un figuier, comme pour donner l’exemple au reste de la vigne. Regardez donc mes figues, voyez comme elles sont belles, et faites-en autant, portez de beaux raisins. Telle était la mission que Dieu avait donnée à son arbre, son figuier : qu’il porte donc ses figues. Or, pendant trois années, Dieu venait dans sa vigne, regardait le figuier et devait constater, à son plus grand regret, qu’il ne portait pas de fruits.

L’Eglise, son figuier, s’était comme desséchée. Elle était devenue sourde aux appels des victimes des pouvoirs de toutes sortes, comme peuple en Egypte, croulant sous la corvée. Et devenue aveugle, elle ne remarquait plus ceux que des dictatures féroces et sanguinaires exterminaient froidement, comme Galiléens dans les mains de Pilate. Insensible aux tours de Siloé qui tombent, aux drames, au sida, sinon comme châtiments tout droits venus du ciel. Le maître décida d’arracher ce figuier qui ne portait pas de fruits.

Restait le vigneron. Jamais, au grand jamais, il ne désespérait. II aimait son figuier. II était avec lui à la vie à la mort. Jésus dit à son Père : « Non, ne l’arrache pas. Je bêcherai tout autour, je retournerai la terre, et je le nourrirai, de mon corps, de mon coeur ; et je l’arroserai, j’y verserai mon sang. Attends encore un an et puis tu verras bien. » Aussi ne traînons pas. II faut nous convertir. Le temps presse si nous voulons porter du fruit.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.