La femme adultère

Les scribes et les pharisiens amènent à jésus une femme qu’on avait surprise en train de commettre l’adultère…

Pourquoi ne t’amènent‑ils que la femme? Le complice de son péché tombe, lui aussi, sous le coup de la loi de Môise. Mais c’est plus facile de s’attaquer au plus faible… surtout quand l’intention n’est pas très pure! Tel est bien le cas: ce qui les motive n’est pas le souci de la gloire de Dieu, ni le respect de la Loi, c’est: te mettre à l’épreuve et pouvoir t’accuser. Et moi, quel est le vrai motif qui me pousse lorsque je « critique » les autres… même si j’invoque une belle intention? Donne‑moi ton regard, Seigneur.

Jésus s’était baissé et, du doigt, traçait des traits sur le sol…

Qu’écrivais‑tu? Rien sans doute… Tout simplement, peut‑être, tu voulais faire comprendre à ces accusateurs que leurs propos ne t’intéressaient pas… Ou bien aurais‑tu tracé le nom de quelque prophète, Osée ou Jérémie par exemple, qui avaient qualifié d’« adultère » le peuple élu quand il s’éloignait de Dieu pour aller vers les idoles?

Oui, cette femme était l’image de l’humanité entière que tu venais délivrer de ses idoles pour la ramener à Dieu, l’Époux divin oublié, rejeté… Cette femme était l’image des scribes et pharisiens qui la condamnaient, sans voir qu’ils étaient, eux aussi, « adultères » selon le mot des Prophètes à l’amour de Dieu, ils préféraient leur orgueil, leur hostilité envers toi…

Que celui qui est sans péché lui jette la première pierre!

Tu invites les accusateurs à commencer par un « balayage » intérieur avant de vouloir la perfection des autres. Ils comprennent et n’insistent pas… Aujourd’hui, c’est à moi que tu t’adresses. C’est si facile d’être exigeant pour les autres, plus que pour soi! Donne‑moi de t’écouter, Seigneur. Donne‑moi de te ressembler.

Va, désormais ne pèche plus!

Quelle joie pour la pauvre femme d’entendre ces mots! Mais que de fois, moi aussi, je les ai entendus! Merci, Seigneur pour tous les pardons reçus. Et fais que je sois, à ton exemple, semeur de paix, de réconfort, de nouveau départ pour ceux qui faiblissent ou qui tombent.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.