Pâques c’est cela…

L’homme était allongé tout au fond du tombeau. Lui qui avait toujours vécu libre et debout. Debout face aux puissants, aux Hérode, aux Pilate, qui s’en lavent les mains. Et debout face aux riches qui ne remarquent plus l’obole de la veuve. Debout face au grand prêtre et aux hommes de religion, aveuglés par leur Loi. Et face aux pharisiens perdus par leurs vertus. Mais ils se sont ligués contre l’homme debout. Et ils l’ont abattu. Un linge sur la face pour qu’il se taise enfin. Un linceul, des bandelettes, pour qu’il ne bouge plus. Et qu’il reste allongé.

Mais avec lui tant d’hommes, tant de femmes allongés. Ceux et celles qu’on fait taire parce que leur parole entend demeurer libre et qu’elle est dérangeante. Ceux et celles qu’on repousse parce qu’ils ne montrent pas patte blanche. Ceux et celles qu’on exclut parce qu’ils mettent en question le bon ordre établi. Ceux et celles qui font passer l’homme et la femme avant les règle­ments, les lois, les commandements. Ceux et celles aussi qui prennent le parti des petits et des pauvres, qui parlent pour les sans‑voix. Qui voulaient vivre debout et qui sont allongés.

Mais, un matin, voici que l’homme s’est levé. Qu’il s’est remis debout. Car Dieu ne supporte pas qu’on dise à l’homme « Couché ! » comme on dit à un chien. Parce qu’il veut l’homme debout et libre de l’aimer. Parce que Dieu mourrait pour en arri­ver là. Mais depuis ce jour‑là, une brise légère, légère comme un espoir, légère comme l’amour, légère comme l’Esprit, se répand sur le monde. Qui inquiète les puissants, les riches, les phari­siens. Mais les petits, les pauvres, se remettent debout. Et c’est Pâques pour eux.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.