Si vous pratiquez, dans les petites choses de la vie comme dans les grandes affaires, la présomption d’innocence

Christine a deux frères plus âgés qu’elle. Comme tous les jeunes garçons, ils sont assez brusques et cassent souvent leurs jouets.

Un jour, ils cassent une très jolie boîte à laquelle leur mère tient beaucoup. Très ennuyé, car ils sont sûrs de se faire punir et, ayant constaté que leur mère était un peu moins sévère avec leur sœur, il leur vient une idée « géniale » : Tu vas dire que c’est toi qui l’as cassée. Comme toi tu ne te feras pas punir, on y gagne tous les trois. Sinon gare à toi !

Terrorisée, Christine obtempère et avoue la maladresse. Un peu surprise, la mère questionne à plusieurs reprises sa fille qui se sent de plus en plus gênée. Heureusement, elle ne vend pas la mèche !

Cependant un puissant malaise s’empare d’elle et elle garde un souvenir pénible de s’être sentie accusée de quelque chose dont elle est innocente.

Chaque fois que quelqu’un sera accusé devant elle, elle y repensera. Elle ne manquera pas une occasion de vérifier les accusations que l’on porte sur les autres et elle cherchera toujours à éviter les accusations sans preuves. Elle sera particulièrement attentive à éviter de colporter des rumeurs.

Ne soyez pas surpris si, à l’âge adulte, elle milite pour la présomption d’innocence. Elle surprendra son entourage dans les grands procès médiatiques en les incitant à trouver toutes les circonstances atténuantes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.