Vous serez mes témoins aujourd’hui…..

Si vous vous engagez à rompre avec les injustices, même au prix de votre tranquillité

Mais qu’est-ce qui leur prend, à tous ces prophètes de ne plus pactiser avec le silence qui plane sur des situations injustes, d’oser crier leur indignation et d’oser la répéter et renouveler quand vient le procès qui est  fait : « c’est facile de se faire le porte-parole des pauvres, qui d’ailleurs ne leur ont rien demandé ! », « trop médiatique ! », « il va se faire manipuler, se faire récupérer ! ».  Et si c’est une femme, le procès est encre plus violent !

Les prophètes non-violents ne sont pas mieux lotis. On sait maintenant, depuis peu, que lors de la grève de la faim entreprise par Gandhi, Churchill (pas encore Sir à l’époque) était bien décidé à le laisser mourir.

Les prophètes pensaient-ils ou voulaient-ils faire acte de prophète ? Vraisemblablement non. Ils demeurent les témoins  de ce moment où « la goutte fait déborder le vase ». Ce qui était à peine ou difficilement tolérable devient, grâce à eux et grâce à elles, intolérable.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :