Vis tes vacances

Vis à fond la caisse ce temps de plénitude,
de joie, de détente, de silence.

Aime ton conjoint en laissant tes dossiers, ta télé, tes journaux.
L’autre saura que ce temps, c’est votre temps d’amour renforcé.

Écoute tes gosses. Joue avec eux. Partage ce moment privilégié
où toute rencontre est un temps gagné, inestimable, 
loin des miasmes de la ville et de tes préoccupations multiples.

N’oublie pas ton ( ou tes) ancêtre(s) qui peuvent encore voyager.
Ils seront si heureux de voir qu’ils comptent pour toi.
Ou alors ravis-les par une visite pour casser leur solitude et leur dire:
« Vous êtes notre histoire vivante. Merci de nous avoir donné la vie. »

Pour toutes tes rencontres, respecte infiniment ce volant
qui te permettra tant de joies. Ramène au bercail, dans l’allégresse,
tes mômes, ton klébar et tes souvenirs.

Participe activement à l’extraordinaire renouveau qui nous fait,
enfin, prendre conscience du bain de sang éclaboussant, rituellement
et cyniquement, nos routes de vacances.

Bouffe l’oxygène hors des sentiers battus que sont nos autoroutes
et les endroits où l’on s’entasse. Alors tu pourras dire:

« ELLES ÉTAIENT BONNES, CES VACANCES ! »

Père Guy Gilbert, Revue « Parabole »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.