Chemin pour un devenir

DANS TOUTE VIE, il y a des moments où l’on éprouve le besoinde s’arrêteret de se poser. Un événement, une rencontre, parfois même la maladie ou un acci­dent, sont souvent à l’origine d’une telle pause, d’untemps de relecture. S’arrêter pour relire sa vie et permettre à l’avenir de s’envisager, sans pour autant tourner la page du passé au risque de l’effacer ou de l’oublier, peut être un véritable chemin de réconci­liation avec soi-même et avec Dieu. « D’où je viens ! » et « où je vais » sontalors des questions qui prennent sou­dainune importance capitale et dont on ne peut faire l’économie. Dans l’évangile de ce jour, un docteur de la Loi cherche à mettre Jésus à l’épreuve. « Que dois-je faire pour avoir la vie. Eternelle !‘ » Une telle question, grâce à la réponse de Jésus, peut nous aider à faire une relecture de notre vie. « Que dois-je faire ? » Jésus invite à relire la Loi, l’Ecriture ! La parabole du bon Samaritain nous révèle combien la Loi et l’Ecriture ne sont pas d’abord expression d’un « faire » pour l’homme, mais bien chemin pour un devenir. L’ob­servance rigoureuse de la Loi rend aveugles et sourds le prêtre et le lévite. Ilspassent à côté de l’homme blessé et poursuivent leur route. Relire nos vies au feu de l’Ecriture nous invite à une vraie conversion personnelle, au risque de découvrir qu’ilne s’agit pas tant de « faire » que d’« être », et que notre pro­chain n’est autre que celui dont on se rend proche.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :