Il vient à nous

Le Dieu d’Abraham vient à nous aujourd’hui.

Nous ne voyons pas son visage mais nous le reconnaissons en cette assemblée une et multiple. Il vient partout où nous sommes. Ses traits sont parfois ceux de l’étranger que nous regardons à peine et qui attend pourtant notre hospitalité comme Jésus l’a attendue de Marthe et de Marie, ces deux sœurs, si proches et si différents, chez qui il a voulu faire halte, lui, l’ami en qui chacune a mis sa confiance et qui a fait confiance à chacune d’elles.

L’Eglise nous apparaît en filagramme sous ces figures d’hospitalité. Audacieuse mais tentée de se replier sur elle-même, de juger de la vocation de l’autre, de se réfugier dans les problèmes de morale alors que mission est simple et bien plus difficile : annoncer « le Christ au milieu de vous, l’espérance de la gloire.’

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :