La paix est une fleur délicate

La paix est une fleur délicate.
Elle se sème et se cultive dans le jardin de tout un chacun, 
et des peuples qui se veulent frères.
Car tu ne la fais pas sans nous, Seigneur, 
sans cœurs qui s’ouvrent les uns aux autres, 
sans mains qui se tendent les unes vers les autres. 
La paix, ça se demande et ça s’obtient, 
ça se prépare, ça vient bien après des luttes onéreuses et des réconciliations laborieuses.
Après des siècles de fer et de sang, 
elle est venue cette paix entre l’Allemagne et la France, entre chrétiens d’Irlande. 
Donne-nous de croire que la paix peut advenir dans, 
et entre tous les pays en guerre sur notre terre. 
Donne-nous de croire que la réconciliation peut jaillir des terres qui se sont déchirées, 
comme elle a grandi en Afrique du Sud, 
et malgré les bombes, les larmes et le sang, 
les hommes de paix en Israël et en Palestine tentent de la faire grandir. 
Car la paix, c’est comme l’enfant de Noël, 
c’est fragile, c’est si fragile, qu’il faut la demander, et la redemander, 
la faire et la refaire sans cesse, 
et devenir ainsi artisan de paix en payant le même prix que le Prince de la paix.
« Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu ! »

Monseigneur Jacques Delaporte (Archevêque de Cambrai, 1926-1999) 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.