Il y avait un homme riche…

II y avait un homme riche dont les terres rapportaient tellement que son grenier devenait trop petit. II décida alors d’en construire de plus grands pour mettre ses récoltes. Telle est la parabole que Jésus racontait. Mais moi, je me demandais quel fermier ne souhaiterait que ses greniers débordent ? Qui ne chercherait pas à gravir les échelons de la société ? Quelle Eglise ne rêve pas d’avoir plus de fidèles? Je me méfiais même quand j’entendais quelqu’un prêcher la pauvreté car il faut être riche pour rêver d’être pauvre. Chercher à s’enrichir, après tout, est-ce un mal?

Mais notre homme, déjà, imaginait la suite. II serait dans l’abondance. II aurait des réserves pour de nombreuses années. II se reposerait, il mangerait, il boirait, il jouirait de l’existence. Insensé, dit Jésus, cette nuit tu mourras et où iront tes biens? Car la vie est fragile. Même l’assurance-vie est toujours pour un autre. On a beau s’entourer de toutes les protections et de toutes les alarmes, remplir son coffre en banque, assurer ses arrières, prévoir plus qu’il n’en faut, il suffit d’une seconde pour que tout cela s’écroule. Voilà ce qui arrive quand on est riche pour soi.

Aussi faut-il un jour se poser des questions. A quoi bon des pays riches qui s’enrichissent en pressurant les pauvres et en fragilisant l’économie mondiale ? A quoi bon travailler, gagner autant d’argent si c’est pour arriver à perdre ses enfants? A quoi bon une Eglise qui aime le pouvoir et cherche le succès si c’est pour oublier qu’elle est servante et pauvre ? A quoi bon entasser si c’est pour aboutir à s’endurcir le coeur ? A quoi bon tout miser sur le gain, le profit si c’est pour oublier toute solidarité, tout partage, toute justice ? A quoi bon être riche si c’est pour être esclave 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :