Je suis venu sur terre…

« Je suis venu sur terre », dit-il à ses disciples. Alors, certains d’entre eux se sont imaginé qu’il fallait s’aligner. On marcherait au pas, gauche, droite, derrière lui, et on serait ses disciples. Les autres n’auraient qu’à se retirer des rangs. Mais d’autres de ses disciples se sont mis à rêver. Enfin, il était là. On allait pouvoir faire une terre où tout le monde serait beau et gentil, on se tiendrait la main, on chanterait des cantiques. Tout serait doux et tiède, ni trop chaud, ni trop froid.

Mais c’était oublier qu’il avait ajouté : « Je suis venu sur terre y apporter le feu. » Car c’est mettre le feu dans toute société que de donner la place, la première, aux petits, aux malades, aux blessés, aux pauvres, aux enfants. Et de laisser de côté les riches et les puissants. Et c’est mettre le feu dans l’Eglise que de manger chez les pécheurs, accueillir, préférer ceux et celles qui ne sont pas en règle avec la loi, et repousser ceux et celles qui sont fiers d’être en règle. C’est mettre le feu aux poudres.

II en était conscient puisqu’il avait même dit : « J’apporte la division, même dans les familles. » Et de fait, sans cesse, l’autorité chercherait à rétablir les choses, à remettre de l’ordre, faire une hiérarchie, donner force à la loi, condamner ceux et celles qui n’obéissent pas, récompenser les autres. Elle chercherait l’unité, à n’importe quel prix, au risque d’éteindre le feu. Heureusement, chaque fois, aujourd’hui comme hier, des prophètes se lèveraient. Qui rendraient aux petits, aux pauvres et aux pécheurs, la place qui leur revient. Qui feraient passer l’homme avant n’importe quelle loi. Qui ranimeraient la flamme. Qui rallumeraient le feu.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :