Invitation au bonheur

Dieu n’est pas un marchand de bonheur, un marchant d’illusions ou de plaisirs éphémères… Et le contraste est total, l’opposition absolue, entre la proposition évangélique et les promesses lucratives qui s’étalent à longueur de panneaux publicitaires.

Mais cela tend au moins à prouver que le bonheur reste la valeur en pointe, la seule valeur vraiment convoitée, si au moins on ne le déforme pas trop…

Jésus parle calmement, il parle en paraboles : cela touche directement le cœur des auditeurs, tout devient évident, mais sans agressivité, c’est tout simplement du bon sens ! Cherche à faire plaisir aux autres et tu seras heureux ! Et nous le savons bien, nous en faisons parfois l’expérience même si, trop souvent, inconsciemment, nous retombons dans le souci prioritaire de notre propre personne, de nos affaires, de nos urgences.

Jésus se montre très pédagogique ; il sait que cela ne nous est pas facile, mais il nous prend patiemment par la main et nous entraîne vers la vraie joie.

Et l’Evangile est sagesse, la source de paix et de justice pour toute la société parce que source de bonheur pour tous.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.