Suivre Jésus

De grandes foules faisaient route avec Jésus… Il se retourna et leur dit…

De grandes foules…

Le berger marche à la tête de ses brebis et elles le suivent.

Tu es le bon berger, Jésus, et tu nous conduis vers le Père.

Ces grandes foules qui font la route vers toi,

Ce ne sont pas seulement ceux qui ont pu te voir et t’écouter,

Ce sont les hommes et les femmes

De tous les temps et de tous les lieux

Qui ont entendu parler de toi et qui mettent leur confiance en toi.

Ce sont les chrétiens d’aujourd’hui.

Il se retourna et leur dit…

Ce n’est pas à une petite promenade tranquille que tu nous convies.

Tu montes à Jérusalem pour la dernière fois

Et tu sais ce qui t’attend.

Là où passe le berger, les brebis doivent passer aussi.

Tu ne nous caches pas les difficultés que nous rencontrerons.

Aide-nous, Seigneur à comprendre tes exigences.

Si quelqu’un vient à moi sans me préférer à son père, à sa mère…

Le mot que tu emploie est choquant pour nous

Qui ignorons ta langue, l’araméen.

Tu parles de haïr père, mère, femme, enfants, frères et sœurs !

Sur les lèvres juives, il ne s’agit pas du tout de haine,

Mais de « préférence ».

Tu nous as donné l’exemple tout au long de ta vie.

Tu as eu un cœur rempli d’amour pour Marie et Joseph,

Tu as eu plein de tendresse pour tes amis, tes disciples,

Mais toujours l’amour de ton Père a été premier.

Tu l’as exprimé à Marie à douze ans :

Il faut que je sois aux affaires de mon Père.

Celui qui ne porte pas sa croix pour marcher derrière moi…

Tu nous demandes, Seigneur, de te suivre sur ce chemin difficile

De l’amour préférentiel de Dieu :

Dieu avant tout et toujours !

C’est difficile parce qu’il faut renoncer à soi,

Accepter de partager ta croix.

Aide-nous, Seigneur, à ne pas regretter ce qu’on laisse,

Mais à regarder ce que tu nous offres…

Donne-nous de ne pas rester à gémir sur nos croix, 

mais de te suivre sur le chemin de la Vie,

Le chemin de ton Amour, de ta joie…

Et d’y entraîner les autres.                 

Une réflexion sur “Suivre Jésus

  1. Anne Francoise Polonini 13 septembre 2019 à 8 h 44 min Reply

    Suivre le Christ.
    Il donne carte blanche à nous pécheurs avec toutes nos facultés assez intuitives pour Le suivre .
    le Seigneur se rend compte que tous les chemins ne sont pas facile il connaît chacun chacune de nos pensées mais il est toujours là pour notre appel et si il ne reçoit pas assez de merci sa Miséricorde est tellement grande que le plus pécheur d’entre nous  » voir Jésus à Ste Faustine) est certain d’être écouté,pardonné.
    Le tort de ne pouvoir pas,peu ou jamais Le remercier pour des grâces obtenues, c’est de Lui accorder notre pleine et entière confiance.
    Partager sa Croix est aussi un signe d’amour.
    Une fois que nous savons pas la lâcher prise le reste paraît beaucoup plus facile pour ceux qui n’ont pas confiance en Lui.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :