Tous l’écoutaient…

Publicains et pécheurs venaient tous l’écouter. Mais là-bas, dans leur coin, recroquevillés, fermés, les scribes, les pharisiens ronchonnent, récriminent. Comment est-ce possible ? Cet homme fait bon accueil à une bande de pécheurs ! Et nous qui maintenons, envers et contre tout, les lois, les traditions, la morale de toujours et les dogmes éternels ; nous qui obéissons, nous qui sommes fidèles, qui sommes comme des remparts alors que tout s’écroule, qui montons à l’assaut quand l’Eglise est en jeu : il ne nous regarde pas ! Les nonante-neuf justes font main basse sur Dieu.

Mais personne ne peut mettre la main sur Dieu. Et personne ne peut enfermer sa parole, prétendre qu’il est seul à parler en son nom, à dire sa volonté. Et personne ne peut l’enfermer dans des livres, ni dans des traditions, ni dans des règlements. Et personne ne peut l’accaparer pour soi, ni non plus le lier à ses vertus, à ses mérites. Et personne ne peut prétendre qu’il l’a trouvé, que Dieu est devenu pour lui une évidence, qu’il ne doit plus chercher. Car à peine croit-on qu’on l’a enfin trouvé, qu’il est déjà plus loin. A la recherche du centième qui est perdu.

Mais regardez là-bas, au loin, à l’horizon. N’est-ce pas lui qui revient, une brebis sur l’épaule, celle qu’il a retrouvée ? Celle qui avait voulu vivre la liberté, vivre loin du troupeau et en dehors des normes. S’écarter des censeurs qui vous font la leçon et vous regardent de travers. Simplement respirer. Et celle aussi pour qui les lois étaient trop lourdes et qui n’en pouvait plus. Et celle qui se sentait exclue et s’écartait. Et celle qui avait peur et prenait la fuite. Tant de brebis perdues ! Cessez de ronchonner. Faites plutôt la fête. Car une est revenue. Et lui, déjà reparti.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :