Je crois pourtant

Je sais que beaucoup d’hommes vivent sans espérance,
et je crois pourtant que Dieu ne désespère d’aucun d’eux.

Je sais que le monde est imparfait, ingrat et cruel,
et je crois pourtant que Dieu compte sur nous pour le rendre habitable.

Je sais que dans tout homme se cachent des réserves insoupçonnées de cruauté,
et je crois pourtant que l’Esprit Saint peut le rendre capable d’aimer.

Je sais que notre liberté est souvent illusion et nos pouvoirs minuscules,
et je crois pourtant que rien n’est fatal, surtout pas le sens des choses.

Je sais que la mort a toujours le dernier mot,
et je crois pourtant que le cœur de Dieu ne laisse perdre aucun moment de vie.

Je sais que ma vie est celle d’un pécheur : je ne compte pas sur ma vertu,
et je crois pourtant que Jésus m’ouvrira le pardon de Dieu.

Je sais que les hommes naissent dans une culture, une histoire, une religion,
et je crois pourtant que l’amour a quelque chose d’éternel.

Je sais que ce que je sais du monde n’est presque rien,
et je crois pourtant que je sais l’essentiel quand je dis en Eglise :
je crois en Dieu le Père tout puissant, Créateur du ciel et de la terre.

Mgr Jacques Noyer (évêque d’Amiens)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :