Les préférés de Dieu


POUR LA MAJORITÉ D’ENTRE NOUS, le mois de septembre est la reprise d’un rythme plus soutenu que les mois d’été qui viennent de s’écouler; et nous voilà prêts à continuer nos activités professionnelles ou caritatives. Il y a sans doute du neuf à bâtir mais aussi de nouvelles résolutions à engager pour l’année scolaire qui commence au pas de charge et l’invitation pressante du prophète Amos dans la première lecture de ce dimanche peut interpeller notre élan et ne laisse pas indifférent : « Écoutez ceci, vous qui écrasez le pauvre pour anéantir les humbles du pays. » 

À son époque, en effet, le royaume d’Israël en grande prospérité fait oublier aux gouvernants la présence des plus faibles qui y sont exploités. Son oracle a pour unique but de reprocher à la classe dirigeante ainsi qu’aux plus riches les abus et les écarts de conduite qui éloignent du Dieu véritable. Chaque prophète en son temps n’a cessé tout comme Amos de rappeler que le pauvre et le faible sont les préférés de Dieu parce que de leur indigence visible, ils ont gardé une immense richesse de coeur. 

Le psalmiste nous aide à y faire mémoire en priant le Seigneur Dieu : car « de la poussière il relève le faible » et « il retire le pauvre de la cendre.» Ces réalités bien concrètes nous rappellent aussi comment le Christ a souffert parce qu’il a mis à la première place celles et ceux qui n’en avaient plus, il a su déranger l’ordre trop bien établi. Au commencement d’une nouvelle année qui fourmille de mille projets, sachons repérer de quelle manière ils répondent à une certaine dimension sociale en lien avec notre foi et notre vision de l’homme.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :