Je voudrais

Je voudrais apprendre à éteindre tous les mots,
tous les bruits, toutes les voix.

Je voudrais ne plus bouger du tout
pour danser lentement dans ma tête.

Je voudrais fermer très fort les yeux
pour découvrir la lumière de la nuit.
Je voudrais aller jusqu’au bout du silence
pour entendre sa toute petite musique.

Alors dans le plus grand secret,
j’écouterai parler le silence de Dieu.

Benoît Marchon (Poèmes pour prier, Centurion, 1987)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :