Le silence


« Une journée pleine de bruits et pleine de voix peut être une journée de silence
si le bruit devient pour nous écho de la présence de Dieu. (…)
Pourquoi le chant d’une alouette dans les blés, le crissement des insectes dans la nuit, 
le bourdonnement des abeilles dans le thym nourriraient-ils notre silence
et non pas les pas des foules dans la rue, les voix des femmes au marché,
les cris des hommes au travail, le rire des enfants au jardin,
les chansons qui sortent des bars ?
Tout est bruit des créatures. (…)
Le silence n’est pas une évasion
mais rassemblement de nous-mêmes au creux de Dieu. »

Madeleine Delbrêl (Nous autres, gens des rues)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.