« Ceux que Dieu a choisis »

La Parole, le trésor d’Israël, s’offre à tous comme elle s’est offerte à Naaman, le général Syrien atteint de lèpre. Il a eu foi en Elisée le prophète, et cette foi a été l’instrument de sa guérison et de sa conversion. Il est de « ceux que Dieu a choisis ». Ainsi le statut de « l’étranger » est évoqué de la première lecture jusqu’à l’Evangile. Dix lépreux interpellent Jésus par son nom, – ce qui est un appel extraordinaire et rare : « Jésus, Maître, prends pitié de nous ! »  Seul un étranger reviendra rendre grâce ; le Seigneur lui dira : « Ta foi t’a sauvé. »  Et de Rome où il est prisonnier, Paul envoie à Timothée son testament spirituel : « Je supporte tout pour ceux que Dieu a choisis afin qu’ils obtiennent eux aussi le salut par Jésus Christ », et il les a choisis sans distinguer les fils d’Israël des étrangers

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :