Le bain de foule vire à l’aigre

Furieux, ils étaient furieux. Qui? « Tous ». Décidément, Jésus a l’art de se mettre tout le monde à dos. Imaginez un peu: on lui faisait cortège, le bain de foule était joyeux et bigarré. Il y avait un homme qui s’était mis en dehors et au-dessus, pour se payer le spectacle sans risquer de se faire écraser les orteils. Il y a longtemps d’ailleurs qu’il s’était mis tout à fait à part et qu’il avait trouvé la bonne place: il ramassait l’impôt pour les Romains et il s’en mettait plein les poches. Un collabo, un voleur, Zachée.

Jésus va manger chez lui. Quelle honte! La foule qui faisait fête à Jésus gronde autour de la villa. « Tous récriminaient: il est allé loger chez un pécheur! »

Jésus aurait pu au moins lui faire un brin de morale: non, rien ! Tellement « rien » que Zachée en est tout retourné: il prend sa calculette mais c’est pour la distribution. Il commence par donner aux pauvres la moitié du magot avant de rembourser au quadruple ceux qu’il a volés. Étrange, étrange… On a dû en causer.

C’était un « fils d’Abraham » qui rencontrait le « Fils de l’Homme », d’après ce qu’a dit Jésus

            Gérard BESSIÈRE

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :