Va vers toi-même


Va vers toi-même.
Étonne-toi de toi.
Accueille la polyphonie qui t’habite.
Les couleurs de ta palette
sont plus nombreuses que tu ne l’imagines.

Réveille les lumières de ton vitrail intérieur.
As-tu déjà contemplé un vitrail de près ?
Vu de l’extérieur,
il paraît un peu gris et triste.
Il faut entrer dans le sanctuaire ou dans la maison.
Et s’asseoir.

Pas seulement un jour, une fois.
S’asseoir souvent, quelques minutes,
mais à des heures différentes,
quand il fait beau soleil,
quand il fait pluie,
par temps de neige ou de brouillard.

Quelle vie, un vitrail !
A chaque saison du jour une lumière nouvelle.
Assieds-toi près de toi, respire un bon coup,
laisse un peu de souffle t’envahir,
et dis-toi que le premier vitrail,
c’est toi.

Gabriel Ringlet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.