Etre chrétien dans la diversité du monde


La France (comme la Belgique, le Canada ou l’Afrique francophone…) est un pays où se mélangent de plus en plus les ethnies, les cultures, les religions. L’islam est la deuxième religion de la nation, suivi par le bouddhisme. Chaque paroisse connait des protestants et des juifs. Comme l’ont écrit en 1940 des vicaires parisiens lucides, la France est devenue « pays de mission ». Cette réalité est-elle perçue par tous ? Ne crée-t-elle pas un certain climat de peur ? 

Au temps de Jésus, une région « mélangée » n’est pas ignorée des évangiles : c’est le nord de la Palestine, la Galilée. On l’appelait « carrefour des païens ». Une grande ville, Tibériade, était largement romanisée.

Face à toutes les « Galilée » de chez nous, quelle peut être l’attitude des chrétiens ?

Les textes de la liturgie d’aujourd’hui semblent répondre. Le prophète Isaïe nous dit que la joie caractérise la communauté des croyants.

L’apôtre Paul nous demande instamment d’être dans l’unité, en dehors des combats de chefs ? Et l’Evangile parle de Jésus, apportant à tous la santé, l’espérance et le message de Paix.

Joie, unité, espérance, tel est le comportement chrétien, sans exclure personne ni aucun groupe.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.