Terre de la Bonne Nouvelle


La lumière se lève en Galilée, « carrefour des païens », lieu de rencontres et de défis, « aux frontières ».

C’est d’ici que Jésus se retire, touché au cœur par l’assassinat de Jean Baptiste. Une urgence s’impose à lui : son heure, comme celle du Baptiste, viendra vite : il est temps d’annoncer la « Bonne Nouvelle ». Ce sera une prédication de plein vent, prête à s’envoler au souffle de l’Esprit. Lui est un Maître plein d’autorité qui « voit » Simon, André, Jacques, Jean et les appelle à le suivre…

La page est tournée, mais la parole demeure toujours nouvelle. La fidélité, pour l’Eglise, est d’accepter le défi de cette nouveauté, de demeurer une Eglise « de grand vent », elle aussi.

Alors, son message restera sans détour, comme celui que le Christ a fait retentir en Galilée, et touchera ceux qui ont un cœur simple.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :