Moi, je vous dis…


Tu nous emmènes « sur la montagne », Seigneur.

Là, tu nous expliques la Loi reçue autrefois par Moïse sur le Sinaï.

La Loi était un moyen offert par Dieu à son peuple pour vivre dans son Alliance,

Pour vivre dans l’amour de Dieu et l’amour des autres.

Mais ce cadeau divin avait été vidé de son esprit :

La Loi était devenue un ensemble de règles, de pratiques trop légalistes.

La Loi, itinéraire pour aller vers Dieu dans la joie et la confiance,

S’était transformée en une longue liste de « permis » et de « défendu ».

On avait oublié l’essentiel, l’esprit de l’Alliance du Sinaï.

Je ne suis pas venu abolir la Loi, mais l’accomplir…

Tu ne remplaces pas cette Loi par une autre.

Tu lui redonnes sens et vie.

Avec toi, elle redevient la route qui nous conduit vers le Père.

Elle est la règle de vie des enfants de Dieu,

La ligne de conduite pour vivre dans l’amour.

Tu l’accomplis en vivant toi-même pleinement de son esprit

Donne-nous de te suivre, Seigneur jésus !

Pas une lettre, pas un seul petit trait ne disparaitra de la Loi…

Tu ne veux pas nous conduire au scrupule,

Mais tu nous montres que pour un cœur qui aime, rien n’est insignifiant.

Tu nous invites à ne pas nous contenter d’un strict minimum,

Mais de vivre en tout et toujours en enfants aimants envers notre Père des cieux,

Et en frères et sœurs entre nous.

On vous a dit… Moi, je vous dis…

Aide-nous à t’écouter, Seigneur. Tu nous y invites d’ailleurs :

Venez à moi… mettez-vous à mon école, car je suis doux et humble cœur …

Mon joug est facile à porter et mon fardeau léger (Mt 28-29).

C’est le fardeau de l’amour.

Me mettre à ton école, en t’écoutant avec un cœur attentif, aimant,

En reprenant souvent ta parole pour m’en nourrir, m’en imprégner…

Pour suivre ton exemple, pour aimer comme toi…

Une réflexion au sujet de « Moi, je vous dis… »

  1. Souvent on s’imagine que ce que le Seigneur nous demande et quelque chose de quasiment impossible comme si il fallait sauter les barrières extrêmement hautes.
    Pourtant est-ce que chaque épreuve n’est-elle pas une marche en plus vers Dieu?
    D’aucuns disent encore que tout est de la faute de Dieu et combien de fois est-ce que je n’entends pas cela…. Alors où l’on parle tout le temps de » prise de conscience » dans les endroits de travail,de  » relaxation, méditation » pourquoi ne pas y mettre ce Jésus q’Qui brûle d’amour pour nous!
    Demande de dire alors que nous passons notre temps à dire non
    et j’ai vu simplement de dire merci alors que nous passons notre temps le même plus nous rendre compte de tout ce que Dieu fait pour nous parce que justement il est absorbé dans ce monde ultra consumériste.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.