Comme votre Père !


La Loi du talion : « Œil pour œil, dent pour dent » nous semble dur.

En réalité, elle venait limiter la vengeance, restreindre la cruauté de l’homme.

Moi, je vous dis…

Tu n’es pas venu abolir la Loi, mais l’accomplir (Mt5,17).

Tu la pratiques toi-même en lui donnant tout son sens :

Dépasser la lettre de la Loi pour en découvrir l’esprit.

Tu ne formules pas de nouvelles lois :

Tu nous invites à aller au-delà !

La Loi est un chemin vers Dieu ;

Tu nous appelles à rejoindre notre Père des cieux,

À le contempler et à l’imiter ;

Soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait !

C’est l’amour alors qui devient la règle de nos relations avec lui

Et de nos rapports entre nous.

Or l’amour n’a pas de limites.

Il n’est plus question de « permis » ou de « défendu » ;

Il s’agit d’aimer toujours et partout !

Ce n’est pas facile, Seigneur !

Tu le sais… Tu as vécu cela… et tu en es mort !

C’est une mort permanente de notre orgueil, de notre égoïsme…

Un renoncement à nous-mêmes qui dépasse nos capacités.

Veux-tu cette mort, Seigneur ?

Comme au jeune homme riche qui n’a pas le courage de te dire « oui »,

Tu nous réponds :

Pour les hommes, c’est impossible ; mais pas pour Dieu ! (Mt 19,26).

Et tu nous fais comprendre

Que ce n’est pas la mort que tu veux pour nous,

Mais la vie, la vraie Vie, la tienne, Jésus.

Cette vie, tu viens la développe en nous par l’eucharistie.

Nous t’en remercions, Seigneur !

Oui, viens vivre en nous !

Alors avec toi, par toi, en toi, notre vie sera amour pour le Père

Et pour tous nos frères !

Une réflexion au sujet de « Comme votre Père ! »

  1. Cette loi du Talion, nous la vivons tous un jour ou l’autre excepté les gens parfaits dit on.
    Et moi je Vous demande, Seigneur, comment pardonner ?
    L’erreur est humaine dir- on.
    N’êtes Vous pas ma Force, mon Réconfort, le Rocher inébranlable ?
    Près de Vous se trouve le Pardon dans nos pleurs, nos peurs, nos offenses.
    Avant que nous Vous cherchions, Vous nous aviez trouvés.
    Nous sommes encore parfois ces brebis perdues, ces aveugles à la vraie Vie, Celle de la Croix.
    Nous sommes à des lieux de Votre Omibiscience et de Votre Amour.
    Modelée nous à Votre Image, Jésus ✝

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.