Qui attise la vie risque la mort


Ses soeurs parlent. Lui ne dit rien. On le voit tituber, au sortir de la mort, « les pieds et les mains attachés par des bandes, le visage enveloppé d’un linge ». On voudrait qu’il parle, qu’il raconte. Non! Le rescapé du tombeau reste silencieux.

Qu’est devenu Lazare, en ce regain d’existence? Nous n’en savons rien. Ce que nous savons, c’est que son retour à la vie conduisit les Grands Prêtres et les Pharisiens à décider la mort de jésus. Donnant-donnant: à celui qui attise la vie, on donnera la mort! Sans craindre apparemment que cet homme, capable de remettre un cadavre sur pied, ne se relève, lui aussi, par-delà le trépas!

Jésus pleure et frémit de tout son être devant le tombeau. Alors même qu’à sa prière la vie débordante du Père va ranimer Lazare… Il l’avait dit à Marthe: « Je suis la Résurrection et la Vie; celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra; quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais ». C’est cette vie, déjà là, rebelle à la mort même, qui fait si peur aux détenteurs des pouvoirs sacrés et de la Loi religieuse. Ils voient ce Jésus faire germer partout cette vie qui fait trembler les barrières, les interdits, les hiérarchies, tout ce qui empêche les hommes de s’aimer et qui défigure Dieu.

Peut-être est-ce à propos de tous et de chacun que Jésus s’écrie: « Déliez-le et laissez-le aller! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.