Plus fort que la mort


Si ce récit évangélique nous est proposé pendant le temps du Carême, c’est qu’il annonce la résurrection de Jésus et nous signifie quelle est la nature du salut donné dès à présent dans l’événement pascal.

Peut-être sommes-nous étonnés à la lecture de ce texte par l’attitude de Jésus qui ne répond pas à la demande des deux sœurs et « laisse » mourir Lazare. Et pourtant, nous dit-on à plusieurs reprises, Jésus aimait cet homme. D’ailleurs devant la réalité de la mort de son ami, Jésus n’a-t-il pas versé des larmes, manifestant ainsi son trouble et sa peine? Cet étonnement qui a été celui de ses disciples, celui de Marie et de Marthe reprochant explicitement à Jésus son absence, rejoint peut-être notre perplexité devant les voies de Dieu qui se « tait » lors de l’agonie de son Fils en croix, ou semble « absent » alors que nous nous débattons avec notre propre mort ou celle de nos proches. Qu’en est-il alors des fruits de la résurrection du Christ, de ce Dieu dont la Bible nous affirme –de l’Ancien au Nouveau Testament– qu’il compatit à nos souffrances et fait siennes nos propres larmes (Si 35, 18) ?

En fait, l’histoire de Lazare, tout comme celle de Jésus, nous révèle que l’amour de Dieu ne nous épargne pas les vicissitudes de notre condition humaine mortelle, mais qu’il nous ouvre un au-delà et nous donne la certitude que l’alliance vécue ici-bas ne peut être mise en échec par la mort. Voilà qui rejoint le propos de Paul en Romains 8, 38-39: « Oui, j’en ai l’assurance, ni mort ni vie, ni anges ni principautés, ni présent ni avenir (…) ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté dans le Christ Jésus notre Seigneur.« 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.