Les portes fermées, cadenassées


Ils ont fermé les portes, cadenassées, verrouillées. Enfermés dans leur peur. La peur, on connaît ça. Peur de dire ce qu’on pense du racisme, du tiers-monde, du chômage, du partage. Peur de la charité et peur de la justice, quand on paraît naïf dans un monde où seuls comptent le gain et le succès. Peur d’être d’une Eglise qui est minoritaire alors qu’auparavant elle imposait ses vues. Peur de la nouveauté. Si Dieu se décidait à montrer sa puissance, on serait rassuré. Mais Dieu garde le silence. Et sans oser le dire, comme l’apôtre Thomas, on se met à douter.

Alors il est venu. Sans que l’on s’y attende, il est au milieu d’eux. Sans tambour ni trompette. Sans élever la voix et sans faire de miracle, sans reproche, sans sermon. II leur montre seulement ses mains et son côté. Les risques qu’il a pris pour se ranger sans cesse du côté des petits. Pour relever les malades, accueillir les lépreux. Pour que les sourds entendent, que les aveugles voient. Que l’homme compte plus que la loi du sabbat. Pour que les pécheurs passent avant les pharisiens. A tous ceux qui ont peur et à Thomas qui doute, il dit tout simplement : « La paix soit avec vous. »

Puis il souffle sur eux et leur donne son Esprit. Et avec cet Esprit, on se remet debout, on se risque au dehors. Et on passe sa vie à chercher son visage, ses mains et son côté. Sur ceux qui n’ont pas la même couleur de peau et qu’on tient à l’écart. Ceux et celles qui n’ont pas de travail, de logement, de permis de séjour ni de papiers en règle. Ceux et celles qui sont loin de nos lois, nos morales. Au risque de nous mettre à dos les pharisiens et les hommes de pouvoir. On le cherche malgré tout, certains, même si l’on doute, que lui ne doute pas de nous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.