Un jour, il leur a dit…


Un jour, il leur a dit : « C’est moi qui suis la porte par où passent les brebis, les hommes de mon peuple. » II savait d’expérience que tant de faux pasteurs, comme les pharisiens, s’étaient servis de Dieu pour emprisonner l’homme dans un réseau de lois, de rites, d’obligations, d’interdits, de péchés, comme dans un enclos. Les pharisiens d’hier comme ceux d’aujourd’hui. Parce qu’il savait bien que le risque existerait bien longtemps après lui. Et il faudrait alors, aujourd’hui comme hier, faire référence à lui et à son Evangile. Ce serait là la porte.

« Celui qui escalade, avait-il ajouté, ne peut être qu’un voleur. » II se met en avant. II s’arroge le pouvoir. II se comporte en chef. II prend, il utilise ce qui n’est pas à lui pour imposer ses vues, faire passer ses idées, faire régner son ordre. II étrangle ceux et celles qui ne pensent pas comme lui ou qui parlent autrement. Aux yeux de ce voleur, le peuple est un troupeau qu’il tond et qu’il détruit. Mais il aura beau faire, le peuple ne le suivra pas. Pourquoi le ferait-il ? II ne retrouve pas la voix qui le passionnait et la porte large ouverte.

II avait encore dit : « Moi, j’appelle mes brebis chacune par son nom et je les fais sortir. » Tant d’hommes et tant de femmes se sentiraient reconnus pour ce qu’il sont vraiment, entendraient cet appel à marcher avec lui, à vivre comme lui, debout, aimants et libres. Des hommes et des femmes qui iraient librement, entreraient, sortiraient, lutteraient, aimeraient. Personne ne pourrait fermer à double tour la porte de l’enclos. Car toujours et partout, ces hommes et ces femmes retrouveraient la porte par où se donne la vie, la vie en abondance.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.