Ils étaient réunis…


Ils étaient réunis, tous ensemble, et c’était le cinquantième jour. Peut-être avaient-ils peur. Peut-être se sentaient-ils délaissés, dépassés. Quand on a l’impression que tout change trop vite, qu’on ne respecte plus les vieilles traditions, que le monde tourne à rien, il arrive parfois que l’on fasse marche arrière, qu’on s’arrête, qu’on s’enferme avec ses certitudes et ses condamnations, avec son catéchisme et ses affirmations, comme pour se protéger de l’extérieur, du monde. Et l’on reste entre soi. Et l’on tient un langage que personne ne comprend.

Mais soudain, il y eut comme un vent violent. On a beau s’enfermer, on a beau se blottir dans les bras l’un de l’autre, vient toujours un moment où l’Esprit du Seigneur vous secoue, vous relève et vous pousse au dehors. II suffit d’une rencontre, d’une conversation, d’une lecture d’Evangile, d’une main qui se tend, d’un geste qui accueille, d’une confiance qui se donne, d’un amour qui se livre. Alors, loin des prudences et des sermons tout faits qui ne dérangent personne, on sort, on ose, on parle et cela fait du bruit.

Car prenez la défense du petit et du pauvre, de celui qu’on exploite, de celui qu’on rejette, et tout le monde comprend. Dites que l’homme, que la femme, que le couple, que le jeune passent avant toute loi et toute interdiction, pas besoin de traduction, tout le monde comprend. Affirmez que l’argent et son mauvais usage suscitent la colère et tiennent bien plus de place dans les Evangiles que tout ce qui concerne la sexualité, dont nous faisons pourtant un cheval de bataille, et tout le monde comprendra. Ainsi entendrons-nous proclamer dans nos langues les merveilles de Dieu.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.