Tous pareils, tous différents


Nous avons tous une envie de toujours mieux comprendre la vie, de vivre des expériences enrichissantes, de grandir et d’évoluer, nous sommes en perpétuelle amélioration de nous mêmes. C’est la vie qui veut ça, nous sommes là pour rayonner un peu plus chaque jour, et pourtant la vie est faite de hauts et de bas, parfois certaines tempêtes voudraient nous terrasser, mais nous tenons le coup. Vivre en sois est déjà un exploit, car faire l’expérience de la vie n’est pas aussi facile qu’on ne l’espéré étant plus jeune. Rien que d’être en paix avec ses pensées est un combat pas gagné d’avance, on a tous une part d’ombre et on a tous eu du mal à l’accepter. Je pense que nous somme tous plus ou moins névrosé, nous avons tous des difficultés comme de parler en public pour certain, d’autres ont une phobie et il n’y a rien de mal à être imparfait.

Ce que je retiens de l’être humain c’est que nous avons tous un grand cœur même si beaucoup d’entre nous avons du mal à le faire ressortir par moment. Mais ce que je retiens également c’est que nous sommes des êtres fragiles au plus profond de nous et qu’il suffit d’un rien pour nous faire perdre pied. Personnes n’aime avouer qu’il a un mal fou à gérer la pression. Je trouve que d’avoir un travail et de se lever tous les matins pour aller bosser est déjà une victoire remarquable. On essaie tous de donner la meilleure partie de nous mêmes. Mais voilà la vie est aussi faite de contraintes et d’obligations, c’est le prix de l’indépendance. Et ce n’est pas évident de voler de ses propres ailes. La vie est un combat et c’est pas facile de sortir de sa zone de confort mais c’est en se dépassant qu’on devient fier de sois. Nous avons besoin d’être coacher et nous devrions tous coacher à notre tour quelqu’un pour qu’il se sente plus sur de lui, ou juste lui même.

La vie est une succession d’épreuve, ou il faut apprendre jour âpres jour à faire face à ses difficulté. Quand ils nous arrive de trébucher et ont fait tous des faux pas, parfois la vie est dure, surtout quand on est profondément blessé, le plus dur c’est de réussir à passez à autre chose, savoir se relever, et vite. Quand on regarde le passé est tous ce qu’on a traversé, ont sais que nous somme des êtres fort psychologiquement. Il faut garder a l’esprit d’où on viens ? qui étions nous ? et surtout qui on est devenu ? Se souvenir que dans chaque épreuve il y a eu de bon moment, parfois il nous manque juste un peu plus de recule pour s’en apercevoir. On a tous de bon souvenir, même si pour ma part j’ai tendance à les oubliées. On se raconte tous une histoire à nous même, qui reflète notre vécu, qui nous fait de nous ce que l’ont est, cette histoire doit être belle pour vivre heureux, et dans un certain sens elles le sont tous si on se basse que sur nos bon souvenir ceux fait de sourires, d’entraides, d’émerveillement, d’amusement, de joie, de fou rire. Notre histoire ne mérite pas d’être gâcher en recasant nos malheurs. Si il y a bien deux mot qui mon aidé a relativisé c’est de se dire qu’il y a toujours un « Juste Milieu ».

On fait tous des erreurs et celles-ci sont en général de bons leviers pour s’élever un plus haut chaque jour. La vie c’est comme une montgolfière parfois il faut se délester de ce qui nous tire vers le bas pour s’élever. J’ai appris qu’il ne fallait pas donner de l’importance à quelque chose de négatif sinon elle deviendra importante dans votre vie. Donner de l’importance à quelque chose vous envahira dans la vie donc mieux vaut que cette chose vous fasse du bien, comme un sujet qui vous passionne et vous rend créatif, curieux, ouvert d’esprit, avide de connaissances. C’est tout ce que je vous souhaite, d’avoir la force et le courage de vous émerveiller encore et encore.

N’oublions pas que l’avenir appartient aux audacieux, à ceux qui osent, la chance ne tombe pas du ciel, elle se déclenche, la chance sourie à ceux qui osent, à ceux qui osent démarrer une conversation avec un inconnu, à ceux qui osent demander leur chemin, à ceux qui osent faire le premier pas. Personne n’est chanceux à rien faire, qui ne tente rien n’a rien. L’être humain reste quelqu’un d’hyper centré sur lui même, ne fait pas attention à nos petit défaut au première abords, sachez le. La vie est surtout faite de rencontre et je pense que nous somme la sur terre pour partager et se découvrir les uns avec les autres. Sans cela la vie n’a pas de sens pour moi, rencontrer les autres c’est se découvrir sois même. Il n’y a rien de plus merveilleux que de passez un moment agréable en compagnie de personne chaleureuse et conviviale. La vie se définit par les personnes que tu rencontres et les choses que tu crées avec elles. Le but de l’humanité c’est de vivre le plus heureux possible en étant en harmonie avec notre planète.

Le plus gros défie de l’être humain c’est d’apprendre à savoir-vivre ensemble, c’est d’apprendre à accepter les différences de chacun, c’est d’accepter que même si nos vécus et nos personnalités sont différents, nous nous devons d’être tolérant et de fraterniser le plus souvent possible. La vie des autres nous parait souvent moins intéressante que la nôtre. Pourtant c’est en s’intéressant à la vie des autres, que l’ont reçoit le plus de reconnaissance. Dès lors que vous manifestez une certaine confiance, les confidences suivent et une complicité se créer. Il y a une tendance universelle à voir les autres moins humains que nous le somme. Si seulement c’était une évidence de voir que dans chaque souffle de vie il y a cette lueur d’espoir que tout le monde souhaite être en harmonie avec ses semblables, le monde ne s’en porterait pas plus mal.

Nous avons besoin d’être aimé et admiré, et pourtant nous somme critique avec nous-mêmes. Nous avons certes des points faibles dans notre personnalité, mais nous savons généralement les compenser. Nous avons un potentiel considérable que nous n’avons pas encore utilisé à notre avantage. À l’extérieur nous sommes discipliné et nous savons nous contrôler, mais à l’intérieur nous tendons à être préoccupé et pas très sûr de nous-mêmes. Parfois nous nous demandons sérieusement si nous avons pris la bonne décision ou fait ce qu’il fallait. Nous préférons une certaine dose de changement et de variété, et devenons insatisfait si on nous entoure de restrictions et de limitations. Nous nous flattons d’être un esprit indépendant ; et nous n’acceptons l’opinion d’autrui que convenablement démontrée. Nous avons trouvé qu’il était maladroit de se révéler trop facilement aux autres. Par moment nous sommes très extravertis, bavard et sociable, tandis qu’à d’autres moments nous sommes introvertis, prudent et réservé. Certaines de nos aspirations tendent à être assez irréalistes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.