Tous pareils, tous différents


Nous somme tous unique, chaque individu est différent. Nous intégrons les événements selon notre vécu, selon notre expérience qui nous à forger tout au l’on de la vie. Même quand nous vivons le même événement chacun l’interprété de son point de vue et le ressent différemment. C’est pour ça qu’il est souvent inutile de se comparait aux autres parce qu’on n’a aucune idée de ce qu’il ressente réellement. Qu’il soit riche, qu’il soit merveilleux, qu’il est marqué l’histoire, qu’il est réussit à faire quelque chose de sa vie, ce qu’il montre en surface n’est que la partie émerger de l’iceberg, chaque personne à ses propre difficulté même les meilleurs. Sur ce point la on est tous pareil, c’est à chacun de surmonter ses propres difficulté.

Pour comprendre les mécanisme qui nous gouverne et qui nous limite, il faut comprendre par quoi nous somme attiré. Nous somme attiré par le fait de se sentir vivant, et ça se traduit par les émotion. L’émotion la plus pur c’est l’amour mais ce n’est pas elle qui nous rend la plus attentif. Nous somme attiré et attentif aux les émotions forte liée aux spectaculaire, aux contenus choquant, aux sensationnels, aux choses extraordinaires. Comme les vidéos ou les gens se casse la gueule, ou font des choses incroyables. Nous sommes attirées par les émotions, les sensations, au bien, au mal, à avoir raison, l’art, le savoir, la connaissance, l’expérience, la technologie, la religion, la musique, la peur, le fait de comprendre, la lucidité, la vie, la mort, la spiritualité, les énigmes, faire des découvertes, tv, les livres, le sport, l’argent, le besoin.

J’en suis venu à me demandé, si nous somme attirés par quasiment tout, et que tout nous influence, par quoi ne sommes nous pas attirés finalement. A la limite de là ou notre ouverture d’esprit se ferme, ou notre curiosité s’arrête, ou notre imagination s’éteint et ou notre réflexion à clôturer le sujet. Cette limite est liée a nos capacité physique, le mental, notre esprit, nos émotions mais surtout à notre attention.

Nous sommes attirés par ce qui attirent notre attention, par ce qui nous rend attentif. Nous somme attiré par ce qui nous rend le plus attentif et ce sont les émotions fortes qui prenne le dessus, plus cette accumulation de sensation et d’expérience sensoriel est grande plus nous nous sentons en vie. C’est pour cela que nous aimons t’en écouter de la musique basé sur un quotient émotionnel élevé par exemple. Vivre un moment intense sollicite beaucoup la mémoire et favorise l’accès à nos souvenir, à qui je suis, c’est peu être pour ça que nous somme autant attiré par les émotions forte, par ce que se sentir vivre est un sentiment extraordinaire qui nous marque longtemps.

Nous sommes attentif aux choses qui est susceptible d’améliorer nos conditions de vie, de provoquer chez nous le bien être, l’épanouissement. Mais également aux choses qui peuvent provoquer du mal, parce que nous faisons attention aux danger, qui amènent aux souffrances. Nous aimons la nouveauté, nous voulons sortir de notre routine chercher l’aventure. Nous sommes attirés par la complexité pourtant nous voulons que tout soit simple. Finalement nous somme attiré par la simplicité mais c’est complexe.

Comment me viennent ces idées noirs, pourquoi je cherche a garder les bonne et à rejeter les mauvaise. Est-ce que ce processus est sain ? Si il ne l’est pas pourquoi ?
Voilà la question qui ma été posé par un internaute après avoir lu mon texte, je vais m’efforcé d’y répondre. Les idée noir nous vienne de différente manière, soit par la déprime, le dégout, soit par la vengeance, la rancune, la haine. Je vais m’attardé dans un premier temps sur les idée noir liée a la déprime et au dégout. Il peu nous arrivé de vouloir jeté l’éponge, de ne plus vouloir affronter la vie. C’est la que c’est idée noir nous nuisent, voudrais nous anéantir, en ne croyant qu’il n’y a plus d’espoir. Je pense que c’est totalement faux si il n’y a pas de solution c’est qu’il n’y a pas de problème. Pour ce qui est des idées noir liée a la vengeance et à la haine. Ce sont des cercle vicieux comme la déprime, qui faut absolument évité, car ses sentiment se nourrisse de notre malheur et nous rend malheureux. Je ne vois pas a quel moment les idées noirs peuvent nous servir, a part dans le fait de se rendre compte qu’on a fait fausse route et que quelque chose nous pousse a vouloir devenir quelqu’un de différent. Dans ce cas la cela peu être bénéfique, car il peu nous permet de vouloir mieux nous comprendre, pour allez de l’avant. De donner une envie d’explorer les choses sous un angle nouveau, plus positif. Le processus que l’ont a vouloir regardé le coté sain de la vie est le plus judicieux, apaise notre mental. Les idées noir ne sont que des cercle vicieux qui nous colle a la peau. Il faut vraiment comprendre pourquoi les idées noir ne vous rendre pas heureux puis changer sa vision du monde.

Les idées noir peuvent être liée a l’échec. Dans un échec notre égaux est touché. Quand on est en échec on travail notre capacité a tenir le coup, à développer des nouvelle compétence. Dans un premier temps, l’ont se dit, je ne comprend pas ce qui c’est passé, j’ai pas réussit a atteindre mon objectif. C’est la que la persévérance intervient, toute montagne demande un effort pour atteindre le sommet. L’échec forge la personne il l’amène à se dépassé, plus vous tenez le coup est plus vous créer en vous une force énorme. Plus tu travail pour obtenir ce que tu veux, plus tu persévère pour avoir quelque chose que tu rêvé depuis longtemps, plus la joie de vivre libéré une fois l’objectif atteint, est intense. Quand l’ont regarde nos réussites, l’ont remarque que c’est souvent des choses qui ont mit du temps.

Faut pas se prendre au sérieux tout le temps, certaine personne prenne tout au premier degré, se sente frustré dans des situations où il n’y a pas lieu d’être, parce qu’il non pas d’humour. Les gens qui prennent tout au second degré se sentent beaucoup plus heureux, prenne la vie avec légèreté. C’est souvent le cas des plus jeunes qui rigolent facilement et aiment faire des blagues. C’est vrais qu’avec l’âge on devient de plus en plus mature, mais ce n’est pas une raison pour ne plus plaisanté dans la vie et de se sentir outré quand quelqu’un vous fait une petite réflexion. Dans la plupart des cas se n’est pas dit avec méchanceté, mais avec gentillesse et bienveillance. On ne fait pas une réflexion à quelqu’un dans le but de le blesser, mais de l’élever plus haut. Je dis ça parce que je me sens parfois offensé quand ma petite sœur me fait des réflexions, mais à chaque fois elle ajoute c’est pour plaisanter. Je pense qu’on n’aime pas être critiqué, parce qu’on pense tous qu’on essaie de donner le meilleur de nous même. Dans notre esprit on peut être également frustré par certaines pensées, j’ai appris à m’observer et à rester passif sans chercher à réagir ou à me persuader que cette pensée ne me reflète pas. C’est vrais que c’est un paradoxe il faut être dans l’acceptation pour être dans l’amour sauf que si certaine pensée ne sont pas dans l’amour comment les accepter. J’ai pas réellement trouver de solution à par dans le fait de ne plus leur donner de l’importance et de réagir, mais à les prendre plutôt au second degré en félicitant mon petit diable intérieur, en me disant, ah ba bravo.

L’homme et la femme, c’est deux être bien différent, fait pour vivre ensemble mais qui possède une multitude de paradoxe qui les séparent. L’être humain est un être complexe qui possède des instincts animal et qui est à la fois programmer pour se sociabiliser. Tout le monde cherche la simplicité mais c’est complexe. Nous avons tendance à ne pas vouloir vivre seul, à vouloir trouver l’amour. Les rapport homme femme lorsque l’ont est célibataire sont compliquer, les femmes se rapproche des hommes qui leurs sont distants, elle préfère attendre que l’homme aborde, alors que le fait qu’un homme aborde une femme peut diminuer sa valeur à ses yeux. Il est parfois difficile de comprendre le sexe opposé mais l’opposition existe pour faire avancer l’autre, non pour le détruire. La dualité permet la complémentarité, ce qui nous ramène à la compréhension, à l’acceptation et, finalement, à l’entente. Dans le yin se trouve toujours un peu de yang et dans le yang, toujours une touche de yin. Tout comme dans le principe du yin et du yang on trouve un peu de masculin chez la femme et un peu de féminin chez l’homme.

La famille, toujours présent dans notre esprit et dans notre coeur pour ceux qui ne se sont pas fâché avec elle. Le plus important c’est de considérer la famille comme un trésor que nous devons prendre soin. De considérer la famille comme un vase fragile qu’on a placer dans nos main pour la protégé. Une vrais famille se soutient dans toute les épreuves. N’hésite pas à faire des sacrifices pour le bonheur des autres. Une vrais famille à beaucoup de valeur humaniste comme la confiance, l’entraide, l’amitié, la générosité mais également le respect, l’honnêteté, le partage, la sincérité. Même si ce n’est pas toujours évident parce qu’on connais les défauts de chacun à force de passez du temps ensemble, l’ont ne peu s’en séparer définitivement, un lien nous lie avec elle pour la vie. Alors je pense que c’est important de prendre le temps parfois de renforcer les lien avec sa famille.

Ont se rend tous compte de la valeur d’une chose que lorsqu’on est entrain de la perdre. Ont n’osent pas assez souvent dire à nos proches qu’on les aime, peu être par peur de dire les mot « je t’aime », de passé pour quelqu’un de sensible, trop émotif. Pourtant c’est une force d’exprimer nos plus profonds sentiment. L’honnêteté, la sincérité, demande du courage pour que nos intention sois celle de notre cœur. Laisser parler le coeur est un exercice qui n’est pas si évident que ça pour tout le monde. Alors pourquoi on se retient t-on de laisser parler le coeur ? Surement par ce qu’il touche a la corde sensible de ce que nous somme au plus profond de nous. Pour y arriver il faut comprendre que notre amour pour nos proche sont tous différent, nous avons pas le même amour pour notre mère, notre père, nos enfant, les amis, les inconnu. Pour chacun d’entre eux, nous avons des sentiments particulier. Un je t’aime n’a pas la même définition avec vos parent qu’avec votre copine ou votre copain. C’est cette difficulté d’avoir l’expression je t’aime qui exprime une multitude de sentiment divers et variées qui peu rendre sont utilisation délicate. Dans son paradoxe d’un je t’aime différent pour chaque personne, celui-ci exprime toujours la même chose, un attachement très fort et beaucoup d’empathie envers cette personne. Les actes suffise parfois à exprimer nos sentiments et nous n’avons pas besoin de dire « je t’aime » mais tout le monde apprécie quand on lui dit alors osez dire « je t’aime ».

Il y a un truc chez moi qui me pousse à toujours vouloir trouver les mots, les phrases, la clairvoyance qui me permettra de m’améliorer ou de comprendre. Si l’on revoyait d’un seul coup, tout ce que l’on a fait pour s’en sortir et trouver des solutions, l’on remarquerait immédiatement que nous sommes des êtres incroyablement perspicace, d’une imagination débordante. L’on ne s’avoue jamais vraiment totalement vaincu. J’aime comparer la vie à un jeu vidéo donc nous sommes le personnage principal. Certain pense que lorsque notre personnage meurt, l’on peut rejouer une partie. C’est ce que certain appel la réincarnation, c’est une idée séduisante parce que comme dans le paradoxe de dieu, dans le fait que l’on ne peut prouver qu’il existe, l’on ne peut prouver qu’il n’existe pas. Nous avons le même paradoxe avec l’immortalité. L’on ne peut prouver que nous sommes immortel, mais on ne peut pas prouver qu’on ne l’ait pas non plus.

C’est vrai c’est une question intéressante, Est-ce que la conscience survie à la mort de notre corps, personne ne peut le prouver, mais cette idée est très populaire dans le domaine religieux et spirituel. Personnellement, je suis athée, parfois déiste, je ne suis pas contre idée de croire au paradis ou à l’enfer. Ya un truc qui me dérange dans la religion, c’est que j’ai l’impression que l’éternité au paradis, c’est comme une carotte qu’on a mit devant l’âne pour qu’il face ce qu’on lui a demande. Après si ça permet de vivre en harmonie pourquoi pas. Les religions personnifie dieu, donc inconsciemment nous croyons que c’est un être, qu’il juge, et n’oublions pas que dieu est parfait, dieu c’est tout les lois divine réunie en même temps, dieu ne peu pas jugé parce que le jugement fait partie de la dualité sur terre. Dieu est unité, dieu ne divise pas. Donc a partir du moment ou on vie une situation est qu’on la juge ont n’est plus dans l’unité mais dans la dualité. Ton but c’est de vivre toute les situation dans l’amour. L’idée qui me séduit le plus, c’est celle de la réincarnation, car si on peut ce réincarner, c’est que nous sommes surement immortel, et qu’il y a peu de chance que ce soit notre première vie. J’aime avoir l’idée que lorsque l’on meurt l’on se remémore toutes nos vies, pour se positionner dans un nouveau champ de conscience, un nouvel angle de vue. En fait si ont été des êtres spirituels venu faire une expérience physique et non des êtres physiques venu faire une expérience spirituelle. Bien évidemment comme je l’ai dit avec le paradoxe de dieu ou de l’immortalité, nous ne pouvons le prouver, donc se ne sont que des suppositions, mais l’idée est séduisante, c’est cool de se dire qu’on est peu être immortel sans le savoir, la réincarnation c’est peut être ça le mystère de la vie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.