Passer l’épreuve de la peur


Dans un contexte d’annonce de persécutions, un refrain scande l’évangile: «Ne craignez pas». Une invitation à la confiance dont nous savons qu’elle n’est pas inutile, tant la perspective de la mort ou de la souffrance peut générer en nous une peur légitime ; jusqu’à annihiler parfois notre volonté et faire de nous des «esclaves» (He 2, 15).

C’est cette peur que nous voyons à l’œuvre en Pierre, quand il renie Jésus après son arrestation (Lc 22,57) ; que nous pouvons constater en nous-même quand nous préférons taire notre foi, plutôt que de nous exposer au «ridicule» dans un monde où être chrétien ne va plus de soi. Même s’il existe des nuances, l’évangile n’envisage pas de demi-mesure entre confesser et renier le Christ; une alternative supposant que notre foi ne s’exprime pas uniquement dans le cercle de nos intimes, mais est appelée à se vivre au «grand large». Confesser, n’est-ce pas prendre position publiquement, alors que renier revient à se désengager vis-à-vis de Jésus reconnu comme Christ et Seigneur?

Autant dire que l’évangile nous incite à approfondir notre expérience personnelle du Christ, afin que grandisse cet amour qui nous donnera l’élan nécessaire pour affronter notre propre peur. Car nous le tenons de nos expériences humaines: un être vraiment cher le reste, malgré ses options et les épreuves qui peuvent en découler pour nous. N’oublions pas non plus que l’amour du Christ et la force de se prononcer pour lui sont des dons de l’Esprit, comme il ressort de l’attitude de Pierre après la Pentecôte (Ac 4) et des enseignements de Paul (Rm 5, 5; 1 Co 12,3). À nous d’implorer ces dons de Dieu, lui qui déploie sa «force dans notre faiblesse» (2 Co 12,8) à la mesure de notre confiance!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.