Vie perdue, vie reçue.


C’EST TOI, NOTRE ESPÉRANCE, à perte de vie, sur le visage d’un peuple assassiné » : voici ce qu’écrivait Frère Christophe, moine de Tibhirine, quelques mois avant sa mort. C’est à cela que nous invite l’évangile de ce dimanche : durer dans l’espérance, persévérer dans le témoignage malgré le risque évident de la mort.

Il meurt, le jeune croyant subissant les moqueries de ses amis ; il risque sa vie, celui qui, au nom de l’éthique, prend une décision courageuse dans son milieu professionnel ; il met sa liberté en jeu, le défenseur de la justice… Il y a pour nous mille façons de mourir pour le Christ. Au moment de nous risquer, la peur d’être atteints par l’adversité pourrait nous faire taire. L’Évangile nous propose d’affronter la mort, avec confiance : « Ne craignez pas »… Cette confiance s’appuie sur la certitude d’être aimés par Dieu, sur l’espérance que la mort n’a pas le dernier mot. Cette perspective résolument eschatologique n’est pas, pour Jésus, une façon de nous rassurer avec des illusions pour demain. Il nous appelle, dès maintenant, à traverser notre peur réelle et concrète de la mort pour trouver au-delà de ce qui se voit, une vie valant bien plus que celle d’un moineau… Car il n’y a de vivant que celui qui se donne.

Le Christ lui-même est alors l’unique voie possible. C’est à lui que le disciple ressemble. L’acte déraisonnable d’un témoignage bravant la mort sous toutes ses formes n’est acceptable que dans le Christ, qui, le premier, donne totalement sa vie. C’est parce qu’elle est donnée que sa vie affronte la mort, la regarde en face et la traverse… À nous de perdre notre vie pour mieux la recevoir !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.