Pas de choix sans dérangement


Jésus nous place aujourd’hui devant un choix radical dont la formulation nous heurte et porte à confusion : Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi… Qui veut garder sa vie pour soi la perdra; qui perdra sa vie à cause de moi la gardera. Faut-il rejeter les personnes avec lesquelles nous avons des liens d’affection pour suivre Jésus? Devons-nous nous isoler du monde pour mieux aimer le Seigneur? Sûrement pas, car l’amour de Jésus pour son Père n’avait d’égal que son amour pour les humains. Jésus nous prévient cependant que nous avons une décision à prendre qui ne souffre aucune équivoque : le suivre ou le rejeter, bâtir notre vie avec lui ou sans lui, même si ce choix peut être déchirant à ses heures. Jésus nous demande de risquer notre vie en mettant notre foi en lui et en faisant de l’Évangile la règle qui unifie notre vie. A l’école de l’Évangile, nous apprenons à développer avec les autres une solidarité nouvelle en les considérant comme des frères et des sœurs. Cette réalité nouvelle est dérangeante; pour la vivre, il faut retourner sans cesse à la source qu’est l’Évangile

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :